Les Envies de Grossesse

Les Recettes des Fringales

J’avais vraiment envie de vous faire ce petit article, par contre, je vous préviens mon avis est partagé , tantôt je fais tomber le mythe sur les envies irrésistibles de la grossesse et tantôt j’assume complètement mes envies de tarte à la rhubarbe à 16H00 au point de tout casser ..

Autant être clair , les trois premiers mois , j’avais aucune envies , enfin si mais pas vraiment les envies « glamour » dont on se fait l’idée . Je vais vous passer les détails car honnêtement âmes sensibles s’abstenir .Une fois toutes ses petits maux aux oubliettes , j’avais bizarrement envie de plats d’enfants : des coquillettes, du jambon , de la purée , du pain , des raviolis et mon éternel  « Kiri« . J’ai essayé de comprendre cette addiction infantile , et j’en ai conclus que j’avais besoin de consistance, de me sentir remplit .

Je vous rassure cette passade n’a pas durée longtemps , et je suis vite revenue à une alimentation saine, équilibrée et variée pour le plus grand plaisir des papilles gustatives de mon tout petit .Et je me suis mise à fonctionner par phases , la phase salade, la phase viande grillée , la phase compote , très pratique pour faire les courses , chaque semaine le caddie avait un aliment clé .

J’ai effectivement pu constater que durant la grossesse les goûts de la femme changent , je m’explique:  j’étais une addict du café , et durant les premiers mois , rien que l’odeur m’était insupportable, sans parler de l’avocat , je peux plus le voir en peinture …

Qu’on se le dise , même si nos goûts et désirs sont parfois modifiés, ils ne sont pas une excuse pour grignoter à longueur de journée , et exit la célèbre phrase pour se dédouaner : « Du je mange car on est deux  » , car après sachez , Mesdames , que vous serez bien seule pour perdre les kilos accumulés durant ses mois ou le mot frustration n’existait pas .

L’essentiel et je l’ai souvent répété, c’est de s’écouter dans la limite du raisonnable , souvent on est aussi très forte pour auto -réguler en totale autonomie nos carences, cela s’appelle l’instinctothérapie .Le manque de fer par de la viande rouge et le manque de calcium par les laitages.

Puis qu’on se le dise , les troubles digestifs sont quand même , une partie bien sympa du deuxième trimestre. Reflux , aigreur, remontées acides , une vraie partie de plaisir , du coup on se régule par la force des choses et on se met à fractionner nos repas pour éviter les remontées en société .

Sur ce , j’ai une énorme envie de tarte à la rhubarbe , et je choisis  évidemment le seul fruit juste impossible à trouver frais aux Antilles, évidemment c’est tellement plus drôle de ce donner des défis .

Je file en cuisine, les envies attendent pas .

 

Je vous partage la recette :



Tarte à la Rhubarbe

Tarte à la rhubarbe pour six personnes


Pour la pâte brisée :

 

200 g de farine

100 g de beurre

1 jaune d’oeuf

5 cl d’ eau

1 pincée de sel
Pour la garniture :

 

800 g de rhubarbes

150 g de sucre en poudre

2 oeufs

130 g de crème fraîche

Les étapes :

Epluchez la rhubarbe et coupez-la en tronçons de 2 cm, mettez-les dans un récipient avec 50 g de sucre. Laissez macérer 1 h.
Egouttez la rhubarbe dans une passoire.
Etalez la pâte dans un moule à tarte beurré.
Garnissez avec la rhubarbe et faites cuire à four chaud 20 min, 200°C (thermostat 6-7).
Battez les oeufs et le sucre dans un bol, ajoutez la crème fraîche et versez le tout sur la tarte.
Remettez à cuire 15 min jusqu’à ce que le dessus soit doré.
Servez tiède ou froid selon les préférences.

 

 

See you soon xx

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s