LE TAM TAM DE LA VIE

En attendant "Désiré"

Cela faisait un petit temps que je n’avais pas écrit un petit article mais comme vous le savez je ne souhaite pas être forcée ou soumise à une certaine régularité qui fausserait mes posts donc je m’écoute et écris tel un vrai journal de bord quand je le désire.

Ces derniers temps, je profitais pleinement de ma grossesse, mes petits bobos du début s’étaient subitement envolés comme par magie, et j’appréciais chaque minute de ce duo magique avec mon petit garçon.Malheureusement le repos fut de courte durée, mes atroces maux de ventre déjà présents au début de la grossesse sont revenus et de plus belle. Je fus pliée (C’est le bon mot) en huit durant quatre jours interminables, sans savoir d’où cela venait et si le bébé allait bien..

Après une visite obligatoire chez le gynécologue , qui s’est montré très rassurant, j’ai constaté que le bébé n’avait rien mais que nous ignorions la provenance et surtout la cause de ses horribles maux.

 

 

Comme à son habitude, c’est passé comme cela est venu …je reste donc dans l’appréhension d’un « come back« .

Afin d’oublier un peu ses durs moments ,nous avons décidé de partir nous ressourcer quelques jours, loin de la Guadeloupe, pour profiter tant que cela est possible de bonnes nuits de sommeil et de moments à deux.

C’était nécessaire et tellement appréciable , tous ses instants ou nous parlons de Toi sans te connaître encore, de notre future vie à trois et aussi des nombreux doutes qui nous envahissent car ils sont quand même nombreux.

Le temps file et nous rapproche chaque jour un peu plus de notre nouvelle vie de famille.Bientôt dans mon cinquième mois et j’ai déjà comme le dit si bien maman : »fait la moitié du boulot« .

Quand l’enfant n’est qu’un rêve, on pense que ça ne changera pas grand-chose.

Que ce que ça changera est identifiable, quantifiable, gérable, « anticipable » même..

Qu’on peut être bien préparé et ne pas être trop chamboulée car nous on va savoir faire « LOL« .

On pense qu’on sait à quoi s’attendre mais en fait je me doute que l’on s’imagine vraiment très bien à quel bouleversement nous allons confronter nos vies et aussi  quelle dose d’amour inconditionnel va envahir nos coeurs.

 

Petit Prince continues ta croissance , profites de la douce caverne qui te berce car bientôt tu devras affronter la VIE et crois moi c’est pas toujours simple.

 

 

 

 

P’tit Mec à bord

En attendant "Désiré", Non classé
it's a boy

BABY BOY

Après nous avoir bien fait languir en croisant tes petites jambes à chaque fois , tu as décidé hier de dévoiler ton petit secret .Ce fut un moment encore très intense , te voir te mouvoir dans ta grande piscine, faire des petits gestes avec tes pieds et même mettre ta petite main dans ta bouche.

On l’avoue on a tous les deux avec papa versés une jolie larme .. La sage femme fut catégorique , c’est un petit garçon que nous attendons.Nous n’avions pas vraiment de préférence même si parfois pour rire nous  imaginons les avantages et inconvénients de l’un et de l’autre.

Aujourd’hui depuis plus de quatre mois, nous ne faisons qu’UN , qu’importe ton genre , tant que tu te portes bien , nous t’avons tellement désiré du plus profond de nos coeurs que nous mesurons déjà tous les jours la chance immense que nous avons de pouvoir faire ta connaissance bientôt.

Évidemment ce que je ressens moi en tant que femme, c’est que attendre un petit garçon, c’est fabriquer un être différent de soi , je me retrouve à porter le sexe que je n’ai pas.N’a-t-on pas, comme l’exprime de façon imagée la psychanalyste Geneviève Delaisi de Parseval, « des couilles dans le ventre ? » Assez drôle ce sentiment de plénitude et de puissance .

Bizarrement ma première intuition au début de ma grossesse était de porter un petit bonhomme , puis suite aux symptômes , aux différentes croyances , aux avis des uns et des autres sur la forme de mon petit bidou naissant , j’ai pensé à tords a une fille .

Comme quoi il faut s’écouter , l’instinct maternel si il existe , commence sûrement ici ..

 

 

 

Bien choisir sa poussette …Choix Cornélien

En attendant "Désiré"

C’est l’achat incontournable lors de l’arrivée de bébé , elle va devenir dans les mois suivants la naissance le nouveau moyen de transport de votre trésor et celui dont vous allez l’être l’esclave ..

Autant dire que son choix est juste un véritable casse tête!

Essayons donc d’être un peu méthodique afin d’éviter les mauvais choix ou pire de devoir regretter son achat dés la première sortie avec bébé.

Le premier critère essentiel réside dans l’âge de votre enfant ,

La poussette classique ce qui correspond à un (châssis+hamac) est utilisable dès la naissance à condition que le hamac s’allonge entièrement pour le confort du nourrisson. On place le bébé face à nous , il n’est pas encore assez grand pour profiter des promenades face à la route .

Vous pouvez opter, si vous le souhaitez, pour un modèle combiné 2 ou 3-en-1, qu’on appelle aussi un « Pack ». Pratique, il permet la fixation sur le même châssis d’une nacelle et d’une coque, en plus du traditionnel hamac. L’avantage : vous avez tout ! La nacelle, façon landau, pour que votre bébé soit installé le plus confortablement possible et la coque ou le siège-auto, pour les trajets en voiture.

Le vrai plus : l’enfant au début dort de 18 à 20 heures par jour donc il doit être dans un vrai cocon de confort et la nacelle ou la coque sont tops dans ce cas.

Mais honnêtement c’est souvent un achat très onéreux et dont on se sert vraiment pas longtemps , et qui nous conduit par la suite à acheter rapidement une poussette canne.

A partir de 6/9 mois ,le bébé tient mieux et la poussette canne va devenir votre meilleure amie , surtout pour les parents qui voyagent beaucoup ou prennent les transports en commun.Elles sont souvent légères, compacts et se plient très facilement.

Regarder en priorité la qualité des suspensions, les roues , la grandeur du panier de rangement et le repose pieds.

Évidemment vous ne choisirez pas non plus la même poussette si vous vivez en ville ou à la campagne , il faut adapter sa poussette à son mode de vie!

Tout terrain à trois roues ou plutôt citadine à 4 roues ?

En ce qui me concerne, le plus important pour nous c’est la légèreté de celle-ci pour nos futurs déplacements et nos voyages avec bébé , donc on hésite encore car évidemment le côté budget est aussi en jeu mais on est sur la bonne voie.

 

La magie des Echographies

En attendant "Désiré"

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler de ce moment magique dans la vie d’une femme : L’échographie, la première, ce moment intense et terriblement angoissant à la fois ou vous apercevez tout remuant votre bébé.

Ce moment ou tout s’arrête autour de vous, la seule chose qui vous importe c’est d’écouter un battement de coeur, comptez deux pieds, deux mains ,des orteils ..Il semble déjà si parfait!

Je pense sans l’avoir encore vécue complètement , que les trois échographies sont magiques mais la première reste la première .

C’est pendant cette échographie que vous savez combien de bébés vous portez, honnêtement malgré notre désir très fort , nous étions rassurés de ne voir qu’une poche, ayant implanté deux embryons lors de ma Fiv , un des deux n’a pas survécu…Ce petit trésor que je porte est le grand vainqueur de la course..

Et surtout vous sortez du cabinet en ayant la sensation d’être vraiment enceinte , pour la première fois de votre vie (en tout cas pour ma part), vous réalisez un peu que votre vie va changer.La dimension du mot « Parents » prend vraiment un tout autre sens, et le fait d’y aller avec le papa est extrêmement important pour que lui aussi arrive à se rendre compte que vous portez la vie.A douze semaines , cela fait un bien fou de se le faire confirmer visuellement après les trois mois souvent très difficiles que nous avons vécus.

Notre bébé lors de cette échographie avait ses petites jambes croisées en mode yogi, il suçait son pouce et n’hésitait pas à tourner la tête sans arrêt , c’est impensable d’imaginer que toute cette énergie se développe à l’intérieur de vous et que dans peu de temps je sentirai de douces caresses d’ailes de papillon signes de sa présence.

Pendant 9 mois, nous ne faisons qu’UN, je ne pensais pas avoir la chance de pouvoir vivre cela un jour , alors croyez moi que je profite de chaque minute de ce bonheur!

Nous allons vivre dans quelques jours notre seconde échographie, qui va je l’espère nous révéler son petit secret …

 

 

 

 

Bébé , manifeste toi …

En attendant "Désiré"

Serait-ce le début du bonheur ???

Depuis quelques jours , je savoure enfin mon état, j’apprécie chaque petit moments.Les nausées, la fatigue, les vertiges se sont envolés comme par magie.Je ne veux pas parler trop vite mais les premiers mois ont été tellement difficiles que j’ai le droit de souffler un peu .

J’en suis même à me demander si mon petit lutin est toujours dessous …C’est pour dire…Tellement le changement fut radical.Heureusement que mon petit bidou se dessine un petit peu, car il est pour le moment mon seul repère sur mon état actuel.Mes hanches n’ont pas dit leur dernier mot également , elles commencent à bien s’élargir et mes pantalons deviennent un peu étroits mais le jeu en vaut la chandelle 🙂

Il paraît que le bébé bouge de plus en plus, qu’il ouvre ses doigts et sa bouche mais évidemment pas encore de signe perceptible pour moi , aucune fameuse « petites bulles » mais c’est pour bientôt.

 

J’aborde à présent cette grossesse avec sérénité et j’essaye de penser à moi, mon bien-être et celui de mon bébé.Je fais attention à mon alimentation pour cela rien n’a vraiment changé avec avant et je m’octroie toujours mes séances de sport quotidiennes plus adaptées et plus douces.J’ai aussi commencé à me tartiner de crème et d’huile, afin d’éviter les dégâts même si vous le savez si ça doit craquer,  ça craquera …

Nous nous rapprochons de Noël et je vais pouvoir enfin l’annoncer à toutes les personnes qui ne sont pas encore au courant.Je n’ai pas voulu le faire plus tôt pour une multitude de raisons mais à présent je me sens prête.

Bonnes fêtes en famille

 

La vergeture n’est pas ton Amie

Beauty

Les vergetures , quel drôle de mot ? c’est quoi au juste ?




La peau est constituée de trois couches : épiderme, derme et hypoderme.

Les vergetures se situent au niveau du derme.Ce qui les provoquent :des ruptures d’élasticité de zones profondes de la peau.Dés qu’elles apparaissent , elles forment une sorte de zébrure rouge -violette parfois légèrement boursouflée.

Plus le temps passe , plus elles s’éclaircissent jusqu’a devenir blanches nacrées, et laisser des rayures légèrement fripées.

Normalement , si l’on contrôle correctement sa prise de poids durant sa grossesse, les vergetures n’apparaissent qu’a partir du 5 éme mois et cela n’est pas systématique et n’ont absolument rien à voir avec la morphologie d’une femme de base d’une femme.Même les filles très menues peuvent contracter des vergetures.

Les zones à risque : ventre , hanche , seins , cuisses, fesses.

Les femmes blanches qui produisent moins de collagène que les peaux noires , ont tendance à beaucoup plus être sujettes au phénomène.

Prendre du poids de façon rapide et excessive va fortement favoriser leurs apparition.

Mieux vaut prévenir que Guérir !




Des gommages réguliers sont recommandés car ils vont permettre à la peau de mieux respirer.Malheureusement la prévention n’est pas efficace à 100%.

La clé me parait être de bien se masser avec un produit adapté dés le début de la grossesse jusqu’au 4 mois de l’enfant , tous les soirs voir plusieurs fois par jour, pour aider la peau à se distendre naturellement.

Sachez que l’on peu diminuer

 

Je me masse avec quelle recette miracle ?




Avec cette petite recette, vous avez de grandes chances de réduire considérablement les vilaines petites traces sur votre peau !

 

 

« A tchao Bonsoir » 1 er Trimestre

En attendant "Désiré"

Comme promis un petit récapitulatif de la fin de mon premier trimestre…

Qui je dois le dire fut quelque peu chaotique, en effet , mes nausées et douleurs abdominales viennent juste de se calmer et je peux enfin commencer à m’alimenter de façon plus ordonner ..

Car ses derniers temps c’était un peu n’importe quoi ..

J’alimentais mon estomac quand Mr était disposé, avec les mêmes aliments :

  • Kiri
  • Pain
  • Pâtes
  • Soupe
  • Kiri
  • Pain
  • Pâtes
  • Soupe

Répétitifs vous trouvez ? non mais « oh » il est difficile de manger en ayant la sensation d’être dans la cale d’un bateau toute la journée 😦

Nous avons eu l’échographie du premier trimestre en début de semaine,nous sommes obligés de constater que notre bébé est déjà un coquin , il n’était absolument pas disposé à nous montrer grand chose et se contorsionner tel un vrai « Yogini baby » pour mon plus grand plaisir …

Tête en bas , fesses en haut, pieds croisés..Nous n’avons pas eu de très jolies photos, très exploitables ,mais l’essentiel c’est qu’il aille bien et qu’il se sente à l’aise dans sa « piscine amniotique ».

Je commence à me sentir moins épuisée , j’ai pu recommencer ma marche rapide et mon yoga,  mon petit bourrelet bien disgracieux commence à bien pointer le bout de son nez et je me sens de plus en plus habité..Je reste encore très inquiète évidemment mais je crois que c’est peine perdue dés que la sonde ne touche plus mon ventre, et que le visible est à nouveau invisible , je me languis déjà de savoir si tout va bien là dessous.

Papa quant à lui est aux anges et prépare notre retour sereinement , car oui nous avons décidé de rentrer et de quitter la Guadeloupe pour nous rapprocher de nos familles.Cette expérience aura été extraordinaire, on aura évolués , changés et grandis à deux et l’on revient à trois .

8000 kms nous sépare et c’est dur de priver les gens que l’on aiment de ce nouveau bonheur …

 

See you Soon ♥

Maman , mode d’emploi

En attendant "Désiré"

 

Je me suis longtemps questionné sur le profil de « maman » que j’allais être ?

Avec évidemment vous vous en doutez, tous les lots de questions qui vont avec , du genre :

  • « Est- ce que je vais être une bonne mère ?  » Est-ce que le fait d’avoir désiré cet enfant plus que tout ne va t’il pas faire de moi une maman trop gaga? »
  • « Le recours à la PMA va t’elle changer ma relation avec mon enfant ? »
  • « Est-ce que je vais reproduire à l’identique le schéma familial que j’ai vécu? « 
  • « Serais-je plutôt du genre maman poule ou maman cool ? »
  • « Vais-je arriver à conjuguer au mieux ma vie de femme, d’épouse et de mère ? »

Toutes ses interrogations conscientes ou non, habitent le coeur et l’esprit de chaque maman,parcours classique , PMA ou adoption , car donner la vie et la transmettre surtout, est à la fois je le répète souvent, la chose la plus magique mais aussi la plus grande responsabilité dans la vie d’une femme.

N’oublions pas les papas qui sont souvent plus silencieux mais qui ressentent c’est évident , la même responsabilité , bien qu’il ne porte pas l’enfant pendant cette cohabitation de neuf mois.

Je pense avec certitude que la réponse à la question « Quelle mère vais-je être »? ne peut absolument pas revêtir de réponse définitive.

Je vais pour ma part , profitez au maximum de cette chance que la vie me donne de pouvoir espérer avoir ta tête lovée dans le creux de mon épaule ,ne jamais t’en vouloir pour les trois premiers  mois de galères que tu m’as fais vivre , mon Trésor , je ferai toujours mon maximum pour que tu sois fière que l’on soit tes parents, j’essaierai de toujours m’ajuster comme « un bouton de volume » à tes besoins, sans jamais faire de toi un enfant « Roi ». Te guider sans te brusquer,être une oreille attentive sans être une mère intrusive, te donner le goût des bonnes et belles choses, façonner un enfant qui nous ressembles en te laissant ta propre identité, te pousser à découvrir le monde et à s’émerveiller chaque jour …

Arrive vite mon bébé, je suis au clair avec mon passé , et l’enfant que j’ai été, je suis fin prête à t’accueillir en toute sérénité et en toute liberté.

 

Je vais te donner la Vie mais toi , tu vas donner un Sens à la Mienne 

 

 

 

Cohabitation difficile

En attendant "Désiré"

J’ai attendu ce moment des années , plus que personne…

Je me le suis imaginé, rêvé,simulé même, en m’inventant des symptômes imaginaires.

L’état de la femme enceinte épanouie, terriblement belle, heureuse de ce petit habitant qui prends place en toi.

C’est à la fois la chose la plus magique et extraordinaire que va vivre une femme dans sa vie , mais c’est aussi un des états des plus bouleversants.

Effectivement, partager son corps n’est pas toujours chose aisée !les chamboulements qui s’y passe te rappelle chaque jour que Mère Nature est la seule directrice à bord.

Les premiers mois puisque se sont encore les seuls dont je peux parler en connaissance de cause,  sont une sorte de « roulette Russe« , soit vous êtes malade comme un chien et passer la plupart de votre temps partagé entre la cuvette des toilettes , et votre chambre qui devient l’antre magique de tous vos maux, soit, vous êtes terriblement chanceuse et honnêtement je vous envie, mais pour vous le mot nausée ou vomissement vous ne les connaissez pas…

Je dois vous faire une petite confidence, j’ai passé les deux semaines les plus horribles de toute mon existence il y a peu , et je me suis secrètement demandé je l’avoue une fois, une SEULE fois , comment j’allais arriver à tisser un lien avec cet enfant qui me tordait les boyaux à l’envers, me donnait des nausées atroces et l’énergie d’une limace.Tu deviens une épave qui traîne la patte, même ton compagnon très patient , à du mal à reconnaître la femme de sa vie !

Vous l’aurez compris ce premier trimestre qui est sur le point de se clôturer, aura été chaotique. Moi la fille qui me donne toujours à 110% dans tout, j’ai du mal à donner même 50% de moi-même.Petite descente dans l’estime de soi d’être dans la capacité la plus totale d’aller travailler enceinte …Petit arrêt d’une semaine obligatoire, ponctué par un passage chez la sage-femme, chez le médecin et aux urgences …le Combo gagnant

Mais il est bon de réaliser que parfois il faut savoir dire stop et ne pas pousser la machine jusqu’à l’épuisement.

Jouer la carte de mon infertilité pour me faire passer le message que je n’ai pas le droit de me plaindre, malheureusement, c’est pas plus valable.

Parce que ça en reviendrait à dire que je ne pourrai jamais m’apitoyer sur les nuits blanches de mon enfant, sur ses mauvaises notes ou son mauvais comportement sous prétexte que je l’ai espéré durant des années et que j’ai eu la chance d’être enceinte.

Je vais entamer le second trimestre , je suis sereine,heureuse et je sens qu’il est empli de bonnes ondes..

A bas les nausées, la fatigue extrême, les douleurs abdominales…

Dans moins de quelques jours , sur cet écran noir et blanc la forme de ton petit corps va bouger, ton petit coeur va scintiller et cette image viendra panser comme un baume emplit d’Amour tous les petits maux de mon quotidien de future maman …

 

Le Yoga , plus qu’une Mode

Sport Time

Vous le savez, je pratique du sport quotidiennement, même depuis l’annonce de ma grossesse, avec adaptation et modération, on est d’accord !

Le Yoga Vinyasa était le plus adapter à ma pratique et aux effets recherchés.

Connu aussi sous le nom de Hatha Flow, IL consiste à enchaîner les postures de manière fluide en étant guidé par sa respiration. Il est issu de l’Ashtanga Yoga, mais il est plus libre et créatif, car il n’impose pas des séries de postures dans un ordre précis. Il suppose d’avoir envie de se dépenser et de transpirer, car le rythme est soutenu. je m’y suis réellement mise à pratiquer depuis mon arrivée en Guadeloupe, est-ce l’appel des plages interminables ou des paysages magiques qui m’ont donné l’envie de prouesses techniques 🙂

Là étant enceinte , le but recherché n’est absolument pas le dépassement de soi mais plus la relation à mon corps en mutation (rires) et l’approfondissement de ma respiration.Apprendre à apprécier mon nouveau corps et à utiliser mon énergie (le peu qui me reste) de la meilleure des manières.

Il s’apparente plus je pense,  à des exercices de méditation mélangés à du Pilates, peu importe le nom donné , cela me fait du bien c’est bien là ce qui compte non ?

Je pense tester quelques cours de Yoga prénatal dans quelques mois afin de m’accompagner au mieux à vivre une grossesse des plus épanouies possibles , je ne manquerai pas de vous donner mes impressions rapidement…

 

Prenez soin de vous les Fit Mums & Namaste