Ma très chère Guadeloupe

Travel Life

Ma très chère Guadeloupe,

Voilà maintenant deux ans que nous cohabitons toute les deux.

Les débuts n’ont pas été faciles, souvent chien et chat , souvent en désaccord, on avait du mal à se comprendre tant le changement était brutal , puis le temps a fait son petit bout de chemin et nous sommes apprivoisés et avons appris à se découvrir.

Nos deux forts caractères ont parfois fait des étincelles, tu ne comprenais pas ma spontanéité et ma vigueur, j’avais du mal à cerner ta lenteur et ta nonchalance.

Mais nous avons persévéré et l’on est arrivé à composer, jusqu’à aller à vraiment s’apprécier. Qu’est-ce que tu m’as fait changer. En bien, rassure toi…

Je te vois déjà m’emboucaner, quel bonheur de se voir changer, évoluer dans la positivité.

Nous avons eu la chance de découvrir beaucoup de tes joyaux cachés, tu nous as faits beaucoup voyagé, tes îles regorgent de tant de secrets.

On est si heureux de l’avoir fait, d’avoir tenté cette aventure au bout du monde qui nous aura fait grandir et tant apporté.

Comment ne pas te remercier ? Comment ne pas pleurer de joie ?du plus profond de mon coeur, car le plus beau cadeau Toi seule me l’aura apporté, c’est sur ton île que je connaîtrais les joies de la fécondité.

Merci de m’avoir fait croiser le chemin de personnes qui ont remplacé ses deux années la famille qui nous manquait.Merci pour tous les gens riches et  formidables que tu nous as permis de rencontrer, avec lesquels on a tant partagé.

Merci pour ta culture que tu as bien voulu nous prêter et ta grande bonté.

C’est le cœur lourd de te quitter ,mais le ventre rond que je repars vers de nouvelles contrées.Nous reviendrons dans quelques années, pour montrer à notre petit « Désiré », l’archipel où il a été crée.

Gwada tu vas beaucoup me manquer .

 

Family Time

Travel Life

Ce fut un réel bonheur de pouvoir faire découvrir l’endroit ou nous avons passé presque deux ans à nos familles.

Nous avons joué les guides locaux et par chance la météo était avec nous, du moins nous étions chaque jour aux endroits ou il fallait être et nous avons pu passer entre les gouttes.

L’émotion fut vive à leur arrivée à l’aéroport, cela faisait pus d’un an que nous ne les avions pas vus et en plus avec mon ventre rond,ma mère n’a pu retenir ses larmes.

Il était très important pour nous avec Mr N, de leur faire découvrir cette île qui aura été la nôtre et nous aura permis de revenir en métropole avec le plus beau cadeau du monde.

Les avis sont mitigés après ses dix jours d’immersion , ma mère a trouvé les paysages splendides , la végétation luxuriante mais elle à aussi été terriblement choquée par la saleté de l’île et le manque d’infrastructures.

Ma soeur a passé dix jours avec son cher et tendre dans un logement vue mer, petits déjeuners paradisiaques tous les matins et a pu en profiter pour revenir avec un joli bronzage.

 

Nous sommes très heureux de les avoir reçus dans de telles conditions et nous savons que notre retour imminent sera lui aussi chargé d’émotions , un peu comme les « Aurevoirs » à l’aéroport, plus je vieillis,  plus je déteste ça …je ne m’y ferai jamais …même si je sais que nous les revoyons très bientôt , je ne supporte pas les ambiances aéroportuaires même pour les départs en vacances, je suis sous tension ..

Lorsque je vais rentrer mon ventre sera encore plus rond mais la même émotion va m’envahir sauf que cette fois-ci c’est moi qui serais dans l’avion du retour et qui dirait un Aurevoir définitif à cette douce Guadeloupe..

 

A 8000 kms …

Travel Life

Voilà maintenant un peu plus d’un an que nous sommes installés en Guadeloupe, à plus de 8000kms de nos familles respectives.C’est une expérience très enrichissante, ponctuée d’avantages et d’inconvénients.Evidemment, ce n’est pas pareil d’y aller en vacances et d’y vivre… quand on y vit, ce n’est tout de même pas le paradis sur terre..

Au début de l’aventure, le détachement et l’éloignement ne paralysent pas vraiment les relations, on jure de se skyper ,de se mailer, et  d’user sans relâche de tous les moyens technologiques possibles pour ne jamais couper ou perdre le contact.

Mais on se rends pas vraiment compte des contraintes du décalage horaire +6h qui pèse quand même pour se contacter quand on le souhaite même si on y arrive , rassurez-vous.

Passer ce petit inconvénient, on est charmé dés notre arrivée par la douceur du climat,on distingue deux saisons en Guadeloupe et dans les îles voisines, une saison sèche appelée « carême » qui va de janvier à juin et une saison humide qui s’étale de juillet à décembre.Cette année, celle-ci à été fortement mouvementée avec une activité cyclonique cataclysmique,et des dommages terrifiants pour nos îles voisines, nous avons échappé de peu à un véritable chaos.

Fucking Hurricane!

Les plages sont belles, et la végétation luxuriante,côté température, avec une moyenne de 27°C, il n’y a que peu de différence entre les mois les plus chauds (de 24° à 31° l’été) et les plus froids (de 20° à 29° l’hiver).Les multiples chemins de randonnées et les rivières.On oublie par contre les infrastructures lors de vos sorties, la Guadeloupe reste très authentique et nature ce qui parfois peu s’avérer lourd à vivre au quotidien.

Le gros point noir de l’île la circulation routière , il a triplé en 15 ans, c’est très difficile de circuler sur l’île et pas seulement aux heures de pointe , surtout que honnêtement rien ne se fait sur l’île sans un moyen de transport.

Il faut le reconnaître les Antilles peuvent coûter assez cher si l’on ne fait pas attention à son budget.Effectivement, il ne dépend que de vous, si vous souhaitez continuer à consommer sans relâche viande rouge, fraises et camembert, la note va être très salée ..Si vous mangez du poisson frais, de l’igname, de banane et d’ananas ça devrait le faire.

Concernant les activités à faire sur l’île , sports nautiques, plongée, pêche, sorties bateau , randonnées et baignades ..

la beauté des îles Marie-Galante et les Saintes qui te laissent sans voix.

Le charme de ses îles réside, pour beaucoup, dans ses paysages grandioses. Terre-de-Haut figure ainsi à la 3ème place du palmarès des plus belles baies du monde. Les Saintes se sont aussi des plages paradisiaques et époustouflantes, comme la baie de Pompierre ou bien le Pain de Sucre. Pour les plus courageux, ce sont aussi des randonnées, comme celle menant à la fortification du chameau et offrant un point de vue à vous couper le souffle.

 

Alors qu’en pensez vous ?