A PAS PEUR

En attendant "Désiré", Les joies de la Grossesse

Chaque matin j’ouvre le panel d’applications que j’ai tèléchargé sur mon portable « Néomama » ou encore « BabyCenter », c’est devenu un véritable rituel depuis que nous cohabitons tous les deux . Assez bien pensées , elles me permettent de suivre pas à pas, ton évolution , et de comprendre tous les mécanismes physiologiques qui se produisent dans mon corps.

Depuis quelques jours , je n’ouvre pas ses applications avec la même pêche , sûrement aussi à cause des courtes nuits que tu commences déjà à me faire subir.Tes soubresauts, tes galipettes et ta fougue nocturne laissent présager d’une suite très mouvementée ..En réalité, c’est pas tant mes insomnies qui me dérangent mais chaque jour en plus me rapproche un peu plus de la fin de notre CDD et pour moi de la remise des clés .

Je ne peux pas m’empêcher de penser à ton arrivée et au marathon qui m’attends pour que dans moins de trois mois , tu sois là , prêt de nous.Jusque là j’étais plutôt confiante sur ma capacité à inspirer /expirer , sur mon équilibre sur le ballon et sur ma maîtrise de soi .

Mais le premier cours de préparation à l’accouchement, les mots « rassurants » mais « angoissants » de la sage-femme et ma réunion sur les douleurs de l’allaitement m’ont un petit peu refroidis .

Ceci dit comme dirait l’autre , il faut qu’il sorte donc je me rassure en me disant que mon angoisse de l’accouchement est totalement normale surtout lorsque nous ne sommes encore jamais passé par cette douloureuse épreuve autant physique que psychique .

Bien que je ne mesure encore pas à sa juste valeur le bonheur immense qui nous attends avec ta venue,je suis en revanche bien consciente du bouleversement que tu vas instaurer dans nos vies , j’angoisse aussi un peu de ne plus partager les mêmes années si intenses avec ton papa, de ne pas avoir la même fougue et la même jeunesse et d’être à la hauteur pour toi mon petit lion.Devenir mère , c’est un nombre incalculable de questions qui nous assaillent avant , pendant et après …La peur de l’inconnu est normale, la nature humaine a horreur du vide , c’est l’angoisse qui vient le combler et l’inconnu, c’est cet enfant à venir.

La société ne nous aide pas , elle entretient aussi beaucoup ses peurs avec son image de la femme parfaite, radieuse enceinte et pour laquelle l’accouchement est une simple formalité .

Ma solution reste toujours la même , m’écouter et me faire confiance en me rassurant, me dire que je ne suis pas la seule à avoir peur .

Aujourd’hui , il reste 78 jours à attendre , tellement et si peu à la fois .

78 jours pour canaliser mes peurs et être la maman combative et confiante dont tu seras fière mon fils …

 

 

 

Journal de « Baby Bump »

En attendant "Désiré"

Le premier trimestre de la grossesse est de loin je pense, les semaines les moins marrantes à vivre.(Avis Perso)

Mois N°1 : On voit rien mais tu sens beaucoup

Dans notre corps c’est presque le calme plat à part de vilains signes qui ne trompent pas , tels que des seins ultras tendus et douloureux, pour certaines une agréable et persistante nausée , accompagnée d’une envie d’uriner et de dormir quasi quotidienne.

L’expression « Casser le lit » prend alors tout son sens 🙂

Un réel bonheur! Une multitudes de sentiments vous envahissent , et une peur incommensurable qui je vous rassure ne passera plus jamais , ça y est vous portez la Vie en vous , vous aurez peur tout le temps.

Bienvenue dans le Club très fermé des « APLV » :

Angoissée pour la Vie

Un tas de questions surgissent dans votre tête : « Est-ce que je vais assurer? », « Est-ce que c’est normal de rien sentir ? », « Les douleurs dans le bas ventre sont pas régulières ? », « Et si je faisais une fausse couche ? » Mon enfant sera t’il normal ? »

C’est un véritable tiraillement quotidien, je n’ai jamais autant rêver d’être mariée ses derniers temps à un Gynécologue , un laborantin ou d’acquérir un échographe à la maison . Je pense que chaque femme vit la même chose et les mêmes angoisses , bien que je sente que les miennes sont légèrement amplifiées du fait de notre parcours de la PMA.

Les échographies de contrôle nombreuses en PMA au début, te rassurent évidemment sur le moment , pendant deux , trois jours et puis ton angoisse ressurgit …Incontrôlable pour ma part , bien que j’essaye de prendre sur moi au maximum pour ne pas véhiculer un stress nocif pour mon bébé.

J’ai téléchargé deux super applications sur Apple Store , Baby Center et Neomama qui me permettent chaque matin de suivre l’évolution du petit être qui évolue en moi.Je vous conseille fortement ses applications très bien faites qui expliquent avec une grande précision et une touche d’humour ce qui se passe dans son petit cocon.

Mois N°2 : Dormir is my religion 

Le début de ce deuxième mois de grossesse est prometteur , je suis extrêmement fatiguée, moi qui étais très active , pleine de pep’s et à 100 à l’heure je revois ma copie.

Mes nausées se sont calmées , mes premières envies apparaissent « Donnez moi de la soupe avec des pâtes et du pain   » ou je casse tout ..C’est un peu ça et je ne peux pas vous expliquer pourquoi cette soudaine envie de soupe et de pain quasi quotidienne…

Vous me direz c’est mieux ça que les burgers !

Je me sens rapidement essoufflée et je supporte mal quelques odeurs.

je me rapproche sereinement de mon écho de premier trimestre et j’essaye de vivre pleinement et sereinement tous ses changements extraordinaires et si bouleversants que je reçois tous les jours comme un cadeau du ciel.

 

See you soon pour la suite de l’article … et des joies du Mois N°3