C’est le Wax , c’est In

Le lookbook de Mummy

Couleurs pop , motifs exubérants, le tissu wax s’impose en force depuis quelques mois comme un véritable atout dans la décoration et notre penderie .

Très fort pour me séduire , adopté et porté, j’avais très envie de vous faire voyager aujourd’hui avec le style urbain et chic que transmet cet imprimé.

Cela fait quelques saisons qu’on le voit en force , illuminer avec des couleurs vibrantes et des motifs hypnotiques notre intérieur .

Quelle est sa véritable origine ?

Comment l’intégrer efficacement à notre intérieur ou notre style ?

D’où vient t’il ?

Inspiré de la méthode de teinture indonésienne appelée « batik », le « wax » (cire en anglais) trouverait son origine sur l’île de Java.C’est en réalité dans l’histoire coloniale que l’on trouve l’explication de la mutation du batik en wax. Présents dans une grande partie de l’Indonésie et de l’Asie du Sud-Est depuis le XVIIe siècle, les colons néerlandais et anglais récupérèrent la technique de teinture à la cire afin de la mécaniser dans l’unique but de concurrencer les productions locales avec des batiks moins coûteux.Mais les Indonésiens résistent et boudent ces produits étrangers. Néerlandais et Anglais se tournent alors vers leurs autres colonies pour trouver des débouchés à leurs wax manufacturés en Europe.Les compagnies coloniales et probablement par d’anciens soldats et esclaves africains libérés d’Indonésie, le wax (cire en anglais) gagne rapidement l’Afrique de l’ouest.

Au début, véritable marqueur social de communication ,il est foudroyant de se rendre compte de la puissance de chaque famille de motifs.Au-delà de la créativité, cette variété de symboles et de messages réponds à un impératif économique.

Longtemps utilisé pour fabriquer les tenues traditionnelles , le wax s’impose depuis de nombreuses années sur le devant de la scène des créateurs de mode, et des plus grands noms de la décoration.

Comment intégrer le Tissu wax à sa déco ?

Il y a milles et une façons d’ajouter un peu de wax à son home sweet home , l’essentiel je pense, c’est d’y aller progressivement tant l’apport même minimaliste d’une petite touche vient égayer un intérieur.

Commencer par deux housses de coussins pour égayer un canapé neutre, des sets de table qui viendront dynamiser une vaisselle bien trop sage,ou une tête de lit pour booster une chambre trop fade.

Ensuite si le coeur vous en dit , pourquoi pas le décliner sur des pots de fleur , table basse, ou décorer un pan de mur …

Comment porter le wax ?

Qu’on se le dise , porter du wax ne va pas à tous le monde, cela peut vite faire sapin de Noël , l’astuce qui marche à coup sûr , superposer pièces en wax avec des basiques.

On adore la jupe longue en wax à décliner avec une chemise en jean ou un débardeur basique en été, on l’associe avec une petite paire de baskets basses et sa match ..

Le pantacourt en wax , se porte lui aussi avec un basique en haut et une jolie paire d’escarpins.

Si on n’ose pas les grosses pièces , on mise sur de l’accessoire , qui fait toujours un super effet ..Bracelets ethniques, pochettes, ou headband dans les cheveux.

Si vous n’avez aucun talent de couturière , et que vous souhaitez néanmoins adopter ce look cet été , certains créateurs déclinent déjà des pièces magnifiques dans leur collections,vous pouvez vous tourner vers les looks waxés de Owl Paris, By Natacha Baco, Nash Prints, Inyü, Sokna, Nana Wax et Ladyhood.

Vive le look Mix’n’match

 

 

 

 

 

 

Le Mobile de Gobbi

En attendant "Désiré"

Les chambres de bébé fleurissent d’éléments de décoration parfois juste décoratifs mais pas vraiment utiles.

Je trouvais judicieux de réaliser un mobile intelligent, utilisable dés les deux mois de l’enfant.

Très intéressée par la pédagogie de Maria Montessori , les mobiles font partie des premiers objets présentés à un bébé.Le mobile de Gobbi à été crée par Gianna Gobbi, une collaboratrice de Maria.

Sa fonction première est de poursuivre la perception visuelle de bébé par la couleur et le volume.

Comment le fabriquer à la maison ? 

  • Munissez vous d’une tige en bambou naturelle ou d’une branche de bois flotté.
  • 5 fils à broder « Mouliné » 117MC grosseur 25:8 mètres d’une même couleur mais de 5 nuances différentes assez proches.
  •  un fil plus épais
  • 5 balles en polystyrènes environ 5 cm de diamètre.

Petite astuce: Quand vous commencer à remplir vos boules , collé l’extrémité du fil DMC sur le haut de la balle avec de la glue pour ensuite pouvoir enrouler solidement et entièrement la balle.Enrouler les fils les uns à coté des autres sauf sur le dessus-dessous ou ils passent les uns sur les autres.

Une fois cette étape finie, coller le restant du fil à la glue et j’ai coupé le restant du fil.

La hauteur de chaque boule et donc du fil sera déterminé en fonction du milieu de la première balle comme indiqué sur le dessin au-dessus.

Ensuite j’ai coupé du fil épais correspondant à la hauteur pour chaque balle.

N’oubliez pas de compter le noeud pour ajouter les balles sur la tige en bois.

Toujours avec de la glue, j’ai collé le bout de fil épais naturel sur chaque balle et je l’ai ensuite accroché par un noeud sur la tige.

A vous l’honneur 🙂

 

Nb : Voici le lien pour acheter le fil DMC www.boutique-dmc.fr