« Daddy Day »

En attendant "Désiré"

Aujourd’hui est un jour un peu particulier , c’est l’anniversaire de mon cher et tendre et je trouvais normal de lui consacrer un petit article.

En grande majorité, hommes et femmes ne vivent pas le projet, la grossesse et la naissance d’un enfant de la même manière, ni au même rythme, mais pour nous c’est un peu diffèrent.

Nous avons avec notre parcours de la PMA eut le temps de mûrir, réfléchir et désirer ce futur nouvel arrivant dans notre vie.

Pendant ses longs mois, et la médicalisation de notre parcours , nous avons souvent été dans une construction de pensée ; « Et si jamais cela fonctionne ?  » et aussi beaucoup imaginer la pensée inverse : »Et si l’on ne devient jamais parents? »

Tous ses moments ont indéniablement favorisé la future paternité de Mr N.

Actuellement c’est moi qui lui autorise à complètement saisir celle-ci en lui disant en permanence : »Regarde mon ventre bouge , touche le « .

Souvent il est difficile pour un homme de conceptualiser un bébé, d’ailleurs quand Mr N parle de notre futur enfant , il le voit déjà courir avec lui après un ballon ou ramasser les champignons ..Désole chéri mais on n’est pas encore rendu à ce stade , il va falloir passer par bien d’autres moments bien sympa , tu verras ! Nuits écourtées, sommeils légers, mon humeur dérangée, et des couches à changées …

Lors de la naissance,nous sécrétons beaucoup d’hormones qui favorisent avec une puissance inébranlable notre lien avec notre enfant.Ainsi une nouvelle fois , le papa se sent souvent sur la touche, à nous de faire attention à rendre nos conjoints « ACTEURS ».

Nous ne serons sûrement pas les meilleurs parents du monde , d’ailleurs ce concept existe t’il vraiment ? Mais nous essaierons de transmettre du mieux possible sécurité , amour et lien familial à notre futur petit garçon.

Persuadée depuis toujours du papa merveilleux que tu feras , nous te souhaitons en ce jour un très joyeux anniversaire.

 

 

 

 

LE TAM TAM DE LA VIE

En attendant "Désiré"

Cela faisait un petit temps que je n’avais pas écrit un petit article mais comme vous le savez je ne souhaite pas être forcée ou soumise à une certaine régularité qui fausserait mes posts donc je m’écoute et écris tel un vrai journal de bord quand je le désire.

Ces derniers temps, je profitais pleinement de ma grossesse, mes petits bobos du début s’étaient subitement envolés comme par magie, et j’appréciais chaque minute de ce duo magique avec mon petit garçon.Malheureusement le repos fut de courte durée, mes atroces maux de ventre déjà présents au début de la grossesse sont revenus et de plus belle. Je fus pliée (C’est le bon mot) en huit durant quatre jours interminables, sans savoir d’où cela venait et si le bébé allait bien..

Après une visite obligatoire chez le gynécologue , qui s’est montré très rassurant, j’ai constaté que le bébé n’avait rien mais que nous ignorions la provenance et surtout la cause de ses horribles maux.

 

 

Comme à son habitude, c’est passé comme cela est venu …je reste donc dans l’appréhension d’un « come back« .

Afin d’oublier un peu ses durs moments ,nous avons décidé de partir nous ressourcer quelques jours, loin de la Guadeloupe, pour profiter tant que cela est possible de bonnes nuits de sommeil et de moments à deux.

C’était nécessaire et tellement appréciable , tous ses instants ou nous parlons de Toi sans te connaître encore, de notre future vie à trois et aussi des nombreux doutes qui nous envahissent car ils sont quand même nombreux.

Le temps file et nous rapproche chaque jour un peu plus de notre nouvelle vie de famille.Bientôt dans mon cinquième mois et j’ai déjà comme le dit si bien maman : »fait la moitié du boulot« .

Quand l’enfant n’est qu’un rêve, on pense que ça ne changera pas grand-chose.

Que ce que ça changera est identifiable, quantifiable, gérable, « anticipable » même..

Qu’on peut être bien préparé et ne pas être trop chamboulée car nous on va savoir faire « LOL« .

On pense qu’on sait à quoi s’attendre mais en fait je me doute que l’on s’imagine vraiment très bien à quel bouleversement nous allons confronter nos vies et aussi  quelle dose d’amour inconditionnel va envahir nos coeurs.

 

Petit Prince continues ta croissance , profites de la douce caverne qui te berce car bientôt tu devras affronter la VIE et crois moi c’est pas toujours simple.