Bientôt mère mais aussi femme

Beauty

Qu’on se le dise la période de la grossesse chez la femme n’est pas comme le clament la plupart des magazines féminins , la période dans la vie d’une femme  où l’on se sent le plus en confiance avec soi-même bien qu’il y est des exceptions qui confirment la règle.

.Si l’on reste objective , les hormones sont responsables à 100% de bien des petits maux qui te font te sentir chaque trimestre un peu moins à l’aise avec ton corps et même ton état d’esprit.Comme dirait l’autre : « C’est un tout « 

Exit les personnes que tu croises qui te répètent à longueur de journée : »Whaouuuu mais t’es resplendissante enceinte ! » « la grossesse te va trop bien !  » 

Comment te dire ? Merci, j’essaye juste de limiter les dégâts au maximum.

Commençons par le visage et la peau qui effectivement te donnent parfois l’impression d’être au top.

Les oestrogènes agissent en dilatant nos vaisseaux sanguins. Résultat : la peau du visage est mieux irriguée et vous fait une mine éclatante. J’évite donc de surcharger ma peau de maquillage, je la laisse respirer 9 mois !

Quant à  la peau dans sa globalité, elle apparaît comme beaucoup plus sèche , elle me tire, autant sur le visage qu’au niveau du corps. On ne vous parlera jamais assez de la nécessité de bien hydrater sa peau notamment à cause des vilaines vergetures qui apparaissent souvent malgré des soins quotidiens.Malheureusement, vous entendrez souvent , que si la peau doit éclater , elle éclate , malgré les soins et huiles en tout genre , ce n’est pas faux , cela étant souvent dû à la qualité de peau de tout un chacun. 

Néanmoins, depuis quelque temps, j’utilise une crème de jour plus riche que d’habitude et je sens que cela me fait du bien , c’est la seule solution que j’ai trouvée pour limiter mes tiraillements quotidiens.

De plus, l’élément dont on doit pas mal se méfier enceinte , c’est notre cher ami le soleil .Ayant passé une bonne partie de ma grossesse en Guadeloupe, j’ai vraiment été vigilante sur ce point redoutant de me retrouver assez rapidement avec le fameux et glamour « masque de grossesse » = hyper-pigmentation de la peau au niveau du front , les pommettes et la lèvre supérieure comme un loup de carnaval :-).

Bien qu’il s’estompe après la grossesse mieux vaut éviter ce désagrément en plus.Le mieux si vous ne pouvez pas ne pas vous exposer , appliquer un indice UV 50 et une protection sur la tête.

Quant aux cheveux et aux ongles , durant la grossesse, ils sont baignés d’hormones.Les premiers mois, ils ont force, brillance et volume et vos ongles sont moins cassants. Profiter en , cela ne va pas durer , après l’accouchement vous les perdrez sûrement par poignées 🙂 et vos ongles deviendront plus mous,  à cause de la chute vertigineuse des hormones .N’hésitez pas à faire des soins réguliers avec shampoing neutre et huile d’amande douce,  afin de limiter les dégâts au maximum.

Parlons un peu de la poitrine , « mes boobs » n’ont jamais été aussi …..GROS que depuis que je suis enceinte, vous allez sûrement penser « quelle chance » , oui, s’ ils ne ressemblaient pas à la carte « Mappy« dont parle  Florence Foresti .En effet, les fibres élastiques sont mises à rude épreuve, ainsi il est important de bien les hydrater , et de passer un jet d’eau froide à chaque fin de douche . Il est important également de bien adapter sa lingerie , exit les dessous sexy , on pense confort et maintien.

Finissons par parler de notre bidon , ce ventre qui s’affiche fièrement de plus en plus rond ,l’endroit de notre corps qui va le plus se distendre pendant notre grossesse .J’avais déjà fait un article sur les soins à prodiguer pour le maintien de la qualité de la peau du ventre et pour éviter au maximum les vergetures.L’indispensable pour l’aider à se distendre , l’hydratation.

Matin ET soir, appliquez un soin spécifique, une huile, une crème pour femme enceinte, peu importe ! Massez les zones « à risques », en effectuant des mouvements circulaires et appuyés.Pensez aussi à adopter un régime alimentaire correct , source de vitamine , pour contribuer à protéger les cellules et  jouer un rôle dans le processus de spécialisation cellulaire.

N’hésitez pas à vous accorder du temps pour vous , il ne sera que précieux vu le marathon qui nous attend: soins, massages , siestes, faites vous plaisir ses dernières semaines avant qu’un petit être en demande de contact permanent et de gros câlins ne vous laisse plus une minute pour VOUS.

 

 

 

 

A PAS PEUR

En attendant "Désiré", Les joies de la Grossesse

Chaque matin j’ouvre le panel d’applications que j’ai tèléchargé sur mon portable « Néomama » ou encore « BabyCenter », c’est devenu un véritable rituel depuis que nous cohabitons tous les deux . Assez bien pensées , elles me permettent de suivre pas à pas, ton évolution , et de comprendre tous les mécanismes physiologiques qui se produisent dans mon corps.

Depuis quelques jours , je n’ouvre pas ses applications avec la même pêche , sûrement aussi à cause des courtes nuits que tu commences déjà à me faire subir.Tes soubresauts, tes galipettes et ta fougue nocturne laissent présager d’une suite très mouvementée ..En réalité, c’est pas tant mes insomnies qui me dérangent mais chaque jour en plus me rapproche un peu plus de la fin de notre CDD et pour moi de la remise des clés .

Je ne peux pas m’empêcher de penser à ton arrivée et au marathon qui m’attends pour que dans moins de trois mois , tu sois là , prêt de nous.Jusque là j’étais plutôt confiante sur ma capacité à inspirer /expirer , sur mon équilibre sur le ballon et sur ma maîtrise de soi .

Mais le premier cours de préparation à l’accouchement, les mots « rassurants » mais « angoissants » de la sage-femme et ma réunion sur les douleurs de l’allaitement m’ont un petit peu refroidis .

Ceci dit comme dirait l’autre , il faut qu’il sorte donc je me rassure en me disant que mon angoisse de l’accouchement est totalement normale surtout lorsque nous ne sommes encore jamais passé par cette douloureuse épreuve autant physique que psychique .

Bien que je ne mesure encore pas à sa juste valeur le bonheur immense qui nous attends avec ta venue,je suis en revanche bien consciente du bouleversement que tu vas instaurer dans nos vies , j’angoisse aussi un peu de ne plus partager les mêmes années si intenses avec ton papa, de ne pas avoir la même fougue et la même jeunesse et d’être à la hauteur pour toi mon petit lion.Devenir mère , c’est un nombre incalculable de questions qui nous assaillent avant , pendant et après …La peur de l’inconnu est normale, la nature humaine a horreur du vide , c’est l’angoisse qui vient le combler et l’inconnu, c’est cet enfant à venir.

La société ne nous aide pas , elle entretient aussi beaucoup ses peurs avec son image de la femme parfaite, radieuse enceinte et pour laquelle l’accouchement est une simple formalité .

Ma solution reste toujours la même , m’écouter et me faire confiance en me rassurant, me dire que je ne suis pas la seule à avoir peur .

Aujourd’hui , il reste 78 jours à attendre , tellement et si peu à la fois .

78 jours pour canaliser mes peurs et être la maman combative et confiante dont tu seras fière mon fils …

 

 

 

La renaissance

En attendant "Désiré"

J’avais vraiment envie de faire un petit article et m’attarder un peu sur le deuxième trimestre de grossesse tant il est plus épanouissant que le premier et le sera sûrement beaucoup plus que le dernier à venir …

Ce deuxième trimestre commençait déjà à la 16ème semaines d’aménorrhée et se termine à la 28ème semaines d’aménorrhée.On parle sans abus d’un véritable retour au calme et d’un véritable apaisement physique et physiologique pour les mamans qui comme moi n’ont pas été super chanceuse.Les nausées et les malaises sont de lointains souvenirs dus au taux de l’hormone HCG qui se régule peu à peu .

Le placenta de bébé se développe de plus en plus et bébé n’hésite pas à se servir dans notre pompe sanguine, ce qui peut causer une certaine fatigue , voir anémie et carences.

Pour ma part, une petite cure de fer s’est avérée nécessaire.

Quant aux échos, elles sont de plus en plus belles et réalistes , on connaît enfin le secret de notre bébé,il est ainsi beaucoup plus facile de se projeter. On commence à se plonger à corps perdu dans le choix cornélien du prénom et surtout l’angoisse du risque de fausse couche s’éloigne peu à peu.

Les premiers achats deviennent une véritable source de plaisir tantôt seule ou à deux avec le papa.

En revanche, le risque de prématurité prend sa place 😦

(on est jamais vraiment sereine!) du moins plus du tout depuis l’annonce de la grossesse …

 

Parlons de la prise de poids à présent : comment dire ? c’est comme si pile au second trimestre nous avions enclenché un bouton start :-)impossible à arrêter lol.

On se sent gonflée ,ballonnée, pleine d’eau,mais cela est normal notre petit bout se développe à vitesse grand v chaque jour en prenant entre 11 et 13 grammes.

Ainsi, surveiller son alimentation et continuer à tenir le cap en fournissant quotidiennement une alimentation saine, variée et équilibrée me semble la clé pour limiter les dégâts.

Concernant la pratique du sport, elle est quotidienne pour ma part, pour deux raisons : mon esprit et mon corps.La dépense énergétique de 30 Mn par jour me procure un véritable mieux être et m’aide aussi à écouter mon corps.Tantôt yoga, méditation, marche rapide, natation, vélo..Que du doux quand même …

En résumé , ce deuxième trimestre est pour ma part évidemment, une véritable source de bonheur et de fusion avec mon bébé.

Comme je le dis à chaque article, je profite de chaque petit moment, consciente de la chance immense, que j’ai, de pouvoir vivre des moments si précieux.

Et qu’on se le dise , la suite risque d’être un peu moins rose

LE TAM TAM DE LA VIE

En attendant "Désiré"

Cela faisait un petit temps que je n’avais pas écrit un petit article mais comme vous le savez je ne souhaite pas être forcée ou soumise à une certaine régularité qui fausserait mes posts donc je m’écoute et écris tel un vrai journal de bord quand je le désire.

Ces derniers temps, je profitais pleinement de ma grossesse, mes petits bobos du début s’étaient subitement envolés comme par magie, et j’appréciais chaque minute de ce duo magique avec mon petit garçon.Malheureusement le repos fut de courte durée, mes atroces maux de ventre déjà présents au début de la grossesse sont revenus et de plus belle. Je fus pliée (C’est le bon mot) en huit durant quatre jours interminables, sans savoir d’où cela venait et si le bébé allait bien..

Après une visite obligatoire chez le gynécologue , qui s’est montré très rassurant, j’ai constaté que le bébé n’avait rien mais que nous ignorions la provenance et surtout la cause de ses horribles maux.

 

 

Comme à son habitude, c’est passé comme cela est venu …je reste donc dans l’appréhension d’un « come back« .

Afin d’oublier un peu ses durs moments ,nous avons décidé de partir nous ressourcer quelques jours, loin de la Guadeloupe, pour profiter tant que cela est possible de bonnes nuits de sommeil et de moments à deux.

C’était nécessaire et tellement appréciable , tous ses instants ou nous parlons de Toi sans te connaître encore, de notre future vie à trois et aussi des nombreux doutes qui nous envahissent car ils sont quand même nombreux.

Le temps file et nous rapproche chaque jour un peu plus de notre nouvelle vie de famille.Bientôt dans mon cinquième mois et j’ai déjà comme le dit si bien maman : »fait la moitié du boulot« .

Quand l’enfant n’est qu’un rêve, on pense que ça ne changera pas grand-chose.

Que ce que ça changera est identifiable, quantifiable, gérable, « anticipable » même..

Qu’on peut être bien préparé et ne pas être trop chamboulée car nous on va savoir faire « LOL« .

On pense qu’on sait à quoi s’attendre mais en fait je me doute que l’on s’imagine vraiment très bien à quel bouleversement nous allons confronter nos vies et aussi  quelle dose d’amour inconditionnel va envahir nos coeurs.

 

Petit Prince continues ta croissance , profites de la douce caverne qui te berce car bientôt tu devras affronter la VIE et crois moi c’est pas toujours simple.

 

 

 

 

La magie des Echographies

En attendant "Désiré"

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler de ce moment magique dans la vie d’une femme : L’échographie, la première, ce moment intense et terriblement angoissant à la fois ou vous apercevez tout remuant votre bébé.

Ce moment ou tout s’arrête autour de vous, la seule chose qui vous importe c’est d’écouter un battement de coeur, comptez deux pieds, deux mains ,des orteils ..Il semble déjà si parfait!

Je pense sans l’avoir encore vécue complètement , que les trois échographies sont magiques mais la première reste la première .

C’est pendant cette échographie que vous savez combien de bébés vous portez, honnêtement malgré notre désir très fort , nous étions rassurés de ne voir qu’une poche, ayant implanté deux embryons lors de ma Fiv , un des deux n’a pas survécu…Ce petit trésor que je porte est le grand vainqueur de la course..

Et surtout vous sortez du cabinet en ayant la sensation d’être vraiment enceinte , pour la première fois de votre vie (en tout cas pour ma part), vous réalisez un peu que votre vie va changer.La dimension du mot « Parents » prend vraiment un tout autre sens, et le fait d’y aller avec le papa est extrêmement important pour que lui aussi arrive à se rendre compte que vous portez la vie.A douze semaines , cela fait un bien fou de se le faire confirmer visuellement après les trois mois souvent très difficiles que nous avons vécus.

Notre bébé lors de cette échographie avait ses petites jambes croisées en mode yogi, il suçait son pouce et n’hésitait pas à tourner la tête sans arrêt , c’est impensable d’imaginer que toute cette énergie se développe à l’intérieur de vous et que dans peu de temps je sentirai de douces caresses d’ailes de papillon signes de sa présence.

Pendant 9 mois, nous ne faisons qu’UN, je ne pensais pas avoir la chance de pouvoir vivre cela un jour , alors croyez moi que je profite de chaque minute de ce bonheur!

Nous allons vivre dans quelques jours notre seconde échographie, qui va je l’espère nous révéler son petit secret …

 

 

 

 

« A tchao Bonsoir » 1 er Trimestre

En attendant "Désiré"

Comme promis un petit récapitulatif de la fin de mon premier trimestre…

Qui je dois le dire fut quelque peu chaotique, en effet , mes nausées et douleurs abdominales viennent juste de se calmer et je peux enfin commencer à m’alimenter de façon plus ordonner ..

Car ses derniers temps c’était un peu n’importe quoi ..

J’alimentais mon estomac quand Mr était disposé, avec les mêmes aliments :

  • Kiri
  • Pain
  • Pâtes
  • Soupe
  • Kiri
  • Pain
  • Pâtes
  • Soupe

Répétitifs vous trouvez ? non mais « oh » il est difficile de manger en ayant la sensation d’être dans la cale d’un bateau toute la journée 😦

Nous avons eu l’échographie du premier trimestre en début de semaine,nous sommes obligés de constater que notre bébé est déjà un coquin , il n’était absolument pas disposé à nous montrer grand chose et se contorsionner tel un vrai « Yogini baby » pour mon plus grand plaisir …

Tête en bas , fesses en haut, pieds croisés..Nous n’avons pas eu de très jolies photos, très exploitables ,mais l’essentiel c’est qu’il aille bien et qu’il se sente à l’aise dans sa « piscine amniotique ».

Je commence à me sentir moins épuisée , j’ai pu recommencer ma marche rapide et mon yoga,  mon petit bourrelet bien disgracieux commence à bien pointer le bout de son nez et je me sens de plus en plus habité..Je reste encore très inquiète évidemment mais je crois que c’est peine perdue dés que la sonde ne touche plus mon ventre, et que le visible est à nouveau invisible , je me languis déjà de savoir si tout va bien là dessous.

Papa quant à lui est aux anges et prépare notre retour sereinement , car oui nous avons décidé de rentrer et de quitter la Guadeloupe pour nous rapprocher de nos familles.Cette expérience aura été extraordinaire, on aura évolués , changés et grandis à deux et l’on revient à trois .

8000 kms nous sépare et c’est dur de priver les gens que l’on aiment de ce nouveau bonheur …

 

See you Soon ♥